Thés BAMP !

mardi 15 mai 2012

30 s + 5 j




On avance, on avance, on avance.
30 semaines et 5 jours.
Les médecins voulaient me renvoyer chez moi, car 30ème semaine de passée.
"Vous devez vous ennuyer ici, votre maison ne vous manque pas ?".
"Euh, oui, tout ça tout ça, mais les petits d'abord, je ne suis que patience et abnégation. Alors angoisser chez moi, non merci. Je préfère être ici et puis bouger me semble une chose insurmontable".
Surtout, je voulais voir ce que disait mon col. S'il était toujours stable, comme ils disent, j'aurais peut-être pu envisager les choses différemment
.
Jeudi dernier échographie, les petits vont bien, ils bougent dans tous les sens et ils pèsent environ 1 kg 400 et 1 kg 380, ce qui est très bien pour le terme.
L'échographie a été difficile, car je suis tombée sur une interne qui découvrait l'appareil et l'intérieur d'un ventre de femme enceinte. C'était difficile, elle ne voyait rien, passait un temps fou à me labourer le ventre pour tenter de comprendre, à gauche à droite, en haut en bas, pendant que derrière elle, la sage-femme (celle qui nous avait dit au mois de janvier alors que les petits étaient microscopiques : une fille et un garçon), bouillait de voir sa supérieur se rater aussi lamentablement en rigolant et en faisant des commentaires.

Mais mon col était à 8 mm, pour moi, c'est vraiment, vraiment pas beaucoup. En même temps après plus d'une heure de traitement avec l'interne incompétente, plusieurs grosses contractions, dont une lorsqu'elle a mit la sonde endo-vaginale, peut-être que mon col n'était pas en état de proposer autre chose. Mais bon 8, je m'attendais à plus, vue le discours des docs sur la stabilité de la situation de mon col depuis 1 mois......
Mais pour les docs cela ne fait pas de différence : "vous savez entre 13 mm (dernière mesure) et 8mm c'est pareil !!!"
"Ah bon c'est pareil !!, pourtant cela ne me semble pas vraiment pareil."
Bref nous avons décidé de rester encore ici au moins jusqu'à la 32ème semaine passée. Car nous sortirons à ce moment de la grand prématurité. Pour nous retrouver dans la prématurité et dans ma tête et celle du papa, ce n'est pas pareil.
Nous avons vu un pédiatre samedi soir, qui était plutôt rassurant. La 32ème semaine est une étape importante, puis le 34ème moment où ils peuvent déclencher l'accouchement si le risque est présent, sans que cela impacte de façon irréversible la santé des bébés. A la 37ème semaine nous sortons de la prématurité.

Nous avançons donc vers l'accouchement, mais j'ai encore du mal à visualiser clairement ce moment. 
J'ai peur qu'a trop y penser cela le fasse venir trop vite, alors j'évite d'y penser.
 Mais nous avançons vers moins de risque pour nos petits et ça c'est l'essentiel.

Je pense très fort à vous toutes, celles qui attendent, celles qui sont dans les essais, celles qui sont dans les angoisses de la grossesse pas encore concrétisée par un beau bébé en bonne santé, celles qui ont renoncé par choix ou par obligation.

24 commentaires:

  1. Je te suis déjà depuis un moment et je suis bien contente pour toi que ta grossesse "progresse" aussi bien. Je connais bien ta situation car j'ai connu un peu le même parcours : 6 IAD, 2 FIVD, une grossesse gémellaire (fille/garçon), une hospitalisation en urgence à 23 SA (col en train de s'ouvrir), alitée pendant 15 semaines et enfin à 38 SA+1 une césarienne et une petite fille et un petit garçon de 2,740 kg chacun. Moi aussi j'ai préféré rester à l’hôpital même quand ils ont tenté de me proposer une "perm" à la maison (trop d'angoisse). Tout ça pour dire qu'on peut très bien y arriver. Nos jumeaux auront un an dans quelques jours.

    RépondreSupprimer
  2. Enfin des nouvelles!!!!
    Je guette chaque semaine qui passe pour toi.
    Contente que ça avance dans le bon sens.Je comprends que tu veuilles rester au CHU.

    Plein de bisous

    Carine

    RépondreSupprimer
  3. Je me réjouis que la situation se soit stabilisée... Je bouillonne que ds un tel contexte on ait laissé qq qui débute te malmener!! J'aurais fait comme toi ds une telle situation. A l'hopital tu es un peu plus "à l'abri". bise

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait vraiment du bien de te lire! Tu as raison de vouloir rester à l'hôpital, au moins vous êtes entre de bonnes mains. Ca fait du bien de lire que tu es à presque 31 semaines. Petit à petit vous avancez.
    Plein de bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis contente que tout suive son cours... J'espère de tout coeur que tu passeras le cap des 32 semaines et même au delà! Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Yeaaaaah !!! Bravo Irouwen !!
    Je suis très contente d'avoir de tes nouvelles.
    Continuez à bien vous porter ...
    Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Super, tu approches d'un terme raisonnable et préférable. C'est vrai que tu ne dois pas t'amuser follement à l'hôpital, mais au moins, tu es en de bonnes mains (enfin, quand je lis ta description de l'écho je me demande... mais passons!), tu as bien raison d'insister pour vivre cela dans les meilleures conditions possibles pour les petits. Courage pour ces semaines à venir. J'espère que tu arrives à lire ou à t'occuper d'une manière ou d'une autre, et surtout à te reposer.
    Gros bisous,
    Kaymet

    RépondreSupprimer
  8. Géniales, ces nouvelles ! Comme tu n'en mettais pas, j'imaginais que tu pouvais être très très occupée... étant déjà maman. Bon. Garde-les encore un peu mais c'est bien, tout ça.
    Tu sais, pour l'interne, c'est normal. Il y a un apprentissage pour tout : un interne est encore un étudiant même s'il sait déjà beaucoup de choses ;)

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Irouwen, Je suis bien contente d'avoir de tes nouvelles car je commençais aussi à m'inquiéter. Tu as encore grignoté plus de 2 semaines et tes bébés s'approchent enfin de la sortie du tunnel: cela va te faire bizarre de quitter enfin l'hôpital après tout ce temps passé renfermée!...
    Vivement ces 32 semaines que vous puissiez souffler enfin un peu avec le papa avant leur arrivée et vous retrouver.
    Bises à tous les 4.

    Ptitelouloute33

    RépondreSupprimer
  10. des nouvelles somme toute rassurantes ça fait du bien , j etais vraiment inquiète... bonne continuation et que l attente soit la plus longue possible avant la rencontre avec vos bibous!!!
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  11. Contente de te lire!
    Chaque semaine de grapillée est bonne à prendre! Après un parcours tel que le tien je comprends tellement que tu ne veuilles pas prendre de risques inutiles!
    REPOS !!!

    Bises à toi (ça me parait tellement dingue que t'en sois déjà à un peu plus de 30 semaines, j'ai l'impression que c'est hier que tu nous annonçais la réussite de LA FIV ! ! !)

    RépondreSupprimer
  12. Oh ma belle, comme je suis heureuse de voir que tes petits anges s'accrochent pour rester le plus longtemps au chaud dans ton bidou ! Comme je te l'ai déjà dit, j'aimerai passer mais je ne sais pas trop quelles sont les heures de visites, je ne voudrais pas venir te déranger si tu es avec ta famille par exemple ! en tout cas je pense à toi chaque jours en regardant le CHU...Je t'embrasse, courage !

    RépondreSupprimer
  13. Chouette, les petits loulous vont bien! Et tu as l'air de tenir le coup de ton côté aussi, et c'est bien. Des biz

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour, je passais ici un peu par hasard, en cliquant d'un blog à l'autre... Etant la maman d'une petite demoiselle née à 29 sa + 6 et d'un petit monsieur né à 33 sa + 5, je voulais juste vous souhaiter plein de courage pour cette aventure angoissante qu'est la prématurité, avec son lot d'incertitudes, ses petites et grandes victoires -celles de la maman qui tient le coup, celles des bébés époustouflants... ses joies amplifiées, et ses craintes... 6 ans 1/2 plus tard, j'entends Madeleine et son petit frère Paul jouer dans le salon, rire aux éclats, venir me voir pour me demander de les aider à coudre un bouton... Dans quelques années, je l'espère de tout coeur pour vous, la prématurité sera juste un souvenir, un pincement au coeur, quelques insignifiantes séquelles qui ne nous font même pas peur. Je vous souhaite en attendant la rencontre beaucoup de patience, d'optimisme et de sérénité.

    RépondreSupprimer
  15. Ah Irouwen comme je suis heureuse de lire ces nouvelles. Elles datent d'il y a 3 jours mais je suis sûre que tu es toujours là et tes petits aussi. Je pense très très souvent à toi. Tiens bon, ma belle. C'est des costauds ces petits !
    Courage.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  16. Je suis ton parcours depuis quelques temps déjà et je suis ravie de voir que tu approches d'une fin heuruese. Je suis tes dernières semaines avec d'autant plus de compassion que si nous parvenons un jour à quelque chose et à réussir une FIV, je serais sans doute alitée tout au long alors j'essaye d'imaginer ce que cela peut être... Quant à toi, encore quelques semaines et beaucoup de patience... J'espère que malgré le décor de l'hôpital, tu as de quoi t'occuper l'esprit, bouquins, boulot, blog... Bon courage ! Apo

    RépondreSupprimer
  17. je pense fort à toi!

    RépondreSupprimer
  18. Quelles bonnes nouvelles !!!

    RépondreSupprimer
  19. Ma belle comme je suis contente de ces nouvelles... J'espère que tu vas encore les garder qq temps, mais déjà c'est super ce que tu as fait. Tu sais pour l'accouchement ça reste abstrait jusqu'au bout... N'y pense pas de toutes façons ce sera différent de ce que tu imagines. Bisous ma poulette

    RépondreSupprimer
  20. encore un peu de patience pour etre dans les meilleures dispositions pour eux et pour vous mais ..tu as gagné la partie là !!!!
    te rends tu comptes que tu es sur la voie de la victoire absolue? ...certainement trop inquiete, à raison, pour cela, mais j' ai en vie de le dire, tout doucement , pas trop fort , pour respecter la prudence de la situation.
    Et quand je pense que la lumiere va innondée ta route..apres tout ce temps...c'est plein d 'emotion!
    bisous ma belle
    accroches toi..

    RépondreSupprimer
  21. Pas à pas... Chaque jour passé vous rapproche de cette belle rencontre, mais restez encore au chaud les petites poussières !!! Je pense bien à toi. Bises

    RépondreSupprimer
  22. Je suis super contente de lire que vous allez bien ! Les petits sont bien au chaud, toi aussi sereine que possible ... et surtout les semaines qui défilent et les risques avec. Je trouve sage de rester à l'hosto, enfin, ce n'ai pas un jugement de valeur, mais je te comprends ! Vivement la 32e puis la 34e puis ... gros bibis

    RépondreSupprimer
  23. Contente de voir que tu vas bien.
    Reste bien au calme à l'hôpital, c'est ce qu'il y a de mieux pour que tu sois à peu près détendue.
    J'espère que tu ne trouves pas le temps trop long...
    Bon courage!

    RépondreSupprimer
  24. boucles d'or24 mai 2012 à 22:41

    Courage ! contente que les petits bouts aillent bien. Alors, ces prénoms, quand est-ce qu'on les connaîtra ?

    RépondreSupprimer